Animation déjeuner 

ANIMATION DEJEUNER

 

La pause méridienne, plus qu’un temps de partage éducatif !

Le repas est un temps qui permet aux enfants de satisfaire leur besoin physiologique. Mais, il est également beaucoup plus que cela, c’est aussi un moment de convivialité, d’éducation au goût, d’échanges et d’autonomie.

L’équipe pédagogique de la Maison Pour Tous innove pour faire de ce temps un moment de partage et d’implication.

MIEUX MANGER À LA CANTINE

 

Les élèves bénéficient de menus à 5 composantes (une entrée, un élément protidique, une garniture, un produit laitier et un dessert). Les grammages des plats sont supérieurs aux recommandations du GRCN (Groupe Restauration Collective et Nutrition) pour permettre de resservir ceux qui le souhaitent (environ 470g par repas au lieu des 400g recommandés).

 

La qualité des éléments du plateau repas est une volonté de la Maison Pour Tous, notamment en proposant des viandes d’origine française et des poissons issus de la pêche durable (MSC). Sans oublier que près de 25% (ratio de la valeur HT d’achat) des éléments qui composent les menus sont issus de l’Agriculture Biologique (AB).

 

Les repas à 5 composantes sont élaborés en suivant les recommandations du GRCN. Grâce à cette étude, le plan alimentaire des menus permet de privilégier la qualité nutritionnelle.

 

« Notre métier ce n’est pas juste surveiller les enfants ; c’est aussi être disponible et attentif pour chacun d’entre eux. Voici notre ligne de conduite ! »

1. En quoi les repas servis sont-ils plus sains ?

Les repas proposent des produits avec un SIQO (Signe d’Identification de Qualité et d’Origine), comme de la volaille Label Rouge, des poissons MSC ou des fromages AOP. De plus, en 2021, 22 % des éléments qui composent les menus étaient issus de l’AB et depuis 2022, ce ratio est passé à 25 %.

 

 2. L’avis des enfants sur la qualité des repas sont-ils pris en compte ?

La Maison Pour Tous réalise avant chaque période de vacances scolaires un sondage auprès des enfants afin de recueillir leur avis et leur niveau de satisfaction sur les plats servis. Les enfants peuvent nous faire part également de leur suggestion.

3. Faut-il proposer un menu végétarien sur le temps de la pause méridienne ?

La loi EGalim a introduit l'obligation de proposer un menu végétarien hebdomadaire dans l'ensemble de la restauration scolaire à partir du 1er novembre 2019.

En application de la loi EGalim, un repas végétarien par semaine est intégré aux menus. 

Le plan de diversification des repas végétariens tient compte des recommandations du GRCN :

  • 40% d’associations céréales/légumineuses (à privilégier, pour la complémentarité des apports en acides aminés indispensables)

  • 15% d’associations légumineuses/oléagineux (à privilégier, pour la complémentarité des apports en acides aminés indispensables)

  • 15% de produits à base de soja (à limiter, pour la présence de phytoœstrogènes)

  • 15% d’ovo produits (à limiter, pour la présence d’acides gras saturés)

  • 15% de produits laitiers (à limiter, pour la présence d’acides gras saturés)

Des plats végétariens de substitution sont également proposés en remplacement de la viande.

 

4.Comment savoir ce que mangent mon enfant au menu ?

Pour retrouver les menus de votre enfant, vous pouvez consulter via l’application Portail famille, sur l’onglet « Téléchargements ». 

Les menus sont mis à jour également sur notre site internet www.mptnilvange.com , sur la page d'accueil - onglet "menus".

 

5. Est-ce que les enfants sont sensibilisés sur les gestes éco-citoyen ?

La Maison Pour Tous sensibilise dès le plus jeune âge au respect de l’environnement et des gestes d’éco-citoyenneté. Plusieurs actions sont mises en place au sein de notre structure tel que le tri sélectif, l’utilisation d’un gachimètre (pain) et la mise en place d’une éco-collecte en partenariat avec l’association « Les Bouchons d’Amour » et « L’alu du cœur ».

 

5.Comment se passe le suivi des enfants qui rencontrent des difficultés pour manger ?

Certains enfants sont soumis à des particularités sensorielles qui font qu’ils rencontrent des difficultés pour accepter certains aliments, textures ou cuissons. Chaque enfant exprime ses préférences et ses besoins nutritionnels selon des facteurs individuels, notamment sa culture, ses habitudes alimentaires familiales, ses perceptions sensorielles propres et son développement physique.

Nous avons mis en place de nouvelles assiettes compartimentées sur le temps du repas. Avec ces assiettes, nous pouvons changer progressivement leur vision des aliments. Cette approche se traduit concrètement par la mise en scène des aliments, l’intégration de la sensorialité autour de l’acte de manger, l’intégration de la curiosité et de la découverte autrement que par le fait de goûter.

Un suivi est réalisé régulièrement par l’équipe pédagogique toutes les semaines auprès de ces enfants en difficultés, si l’enfant refuse catégoriquement de manger, nous prenons contact avec la famille afin de trouver ensemble des solutions.

L’équipe pédagogique porte ici une attention particulière au niveau de l’appétit de chaque enfant, à leurs réticences vis-à-vis de certains aliments, et les accompagnent en les incitant, sans forcer, à goûter.

MENUS

1/1